Incarne un cheval sauvage et vis ta vie.
 

Partagez | .








 

 ( Wyklein. )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: ( Wyklein. )   Dim 20 Juin 2010 - 22:24



    Wyklein ; étalon d'âge inconnu.

    Histoire : Dans les Rocheuses, un troupeau d'une vingtaine de chevaux errait sur les terres depuis des générations. Il était composé de nombreuses juments, d'un dominant, de son bras droit et ainsi d'un vieux étalon qui les dominaient ses derniers temps mais il fut détrôné par son cadet. C'était une journée chaude qui en précédait une de pluie et le dominant menait les siens vers un quelconque point d'eau pour se rafraîchir. Les sabots foulés le sol émettant un écho sans fin, qui avertissait les autres animaux de leur venu. Parcourant une étendue d'arbres, le vent faisait crisser le feuillages de ses énormes chênes qui couvraient le troupeau du soleil. La brise giflait agréablement le visage des chevaux à les faire gémir de plaisir. Le petit ruisseau qui traversait la forêt était bien là où ils l'avaient prédis. Au rendez-vous, un cheval s'y trouvait. Des yeux sans expressions comme si il n'en avait pas, sa peau balafre sur un corps musclé, se tenait bien droit devant l'eau. Ses naseaux dilatés humaient profondément l'air qui l'alerta de la présence du troupeau. Sur la défensive, le grand cheval se pointa fièrement donnant un signe négatif à ses anciens congénères. Dans son passé, ce cheval les avait côtoyé mais il fut viré à sa troisième année. Il en avait gardé une mauvaise expérience et ne les tenait point dans son cœur. Un grognement perceptible pour demander de reculer se fit entendre. Derechef, il en refit un plus forcé trouvant le dominant peu compatissant. Le troupeau restait au même endroit, attendant le signal de leur dominant qui s'approchait du cheval.
    - Tu penses pouvoir nous faire reculer ?
    - N'essaies pas de me corrompre.
    Une discussion se créa entre les deux chevaux.
    - Tu te fais vieux et cela ne serait pas d'un sage de faire la tête de mule.
    Son rictus en devint négatif et de son antérieur le dominant y souligna ses propos. Le vieux cheval le fixa de ses yeux sans vie, il ne pouvait pas agir, le combat était perdu d'avance. Il recula de quelques pas, décidé à ne pas franchir un stade qui pourrait mettre en péril sa vie.
    - Sage décision que tu prends, mon vieil ami.
    Le dominant en resta sur un sourire et il secoua la tête pour faire signe au troupeau d'avancer pour se désaltérer. Mais le vieux cheval n'en avait pas dit son dernier mot. Derrière lui, caché, se tenait une silhouette équine d'un jeune cheval à la carrure imposante. C'était Wyklein qui attendait le signal du vieux cheval pour lui venir en aide. D'ailleurs il ne tarda pas à lui faire et il se détacha de son arbre pour approcher le point d'eau. Ses muscles saillants sous sa robe baie en dégageait un physique impressionnant pour son âge. Il ne devait dépasser les trois années, mais en faisait plus. Ses yeux tressaillirent à la vue de tous ses équidés qui n'avaient pas écoutés à son maître comme si ils n'avaient pas appliqué à une loi et ils devaient être puni. Alerté par des bruits incessants de sabots foulant le sol, le dominant pointa sa tête déboussolé. Il trépignait sur place, impuissant même si la bataille n'en avait pas eu lieu, encore. Son expression en dégageait de la peur mais il restait là, fidèle à son poste. Wyklein se faufila toujours entre les arbres, s'arrêtant à côté de son maître. Il avait son expression à lui d'être neutre mais qui cachait des pensées malsaines et tordues. Les autres membres du troupeau se regroupèrent derrière leur chef et son bras-droit, ils étaient au courant. Une telle réaction était dû au massacre qu'avait procréer le jeune étalon qu'en le troupeau leur avait barré la route, à lui et son maître.
    - Tu gardes ton même avis ?
    Le maître avançait d'un pas, suivi de près par son apprenti.
    - Tu es toujours accompagné de ton larbin ?
    Le dominant gardait la tête haute malgré la crainte. Wyklein tendit ses muscles mais il se calma quand son supérieur en indiquait l'ordre.
    - Si tu veux épargner ton troupeau, il te sera préférable de partir comme tu es venu.
    Le dominant hésitait à les confronter ou de faire marche arrière pour éviter un massacre évident si il franchit le barrage. À contre cœur, il resta prudent en exécutant l'ordre du vieux cheval. Il partit, accompagné de son troupeau déçu mais il savait qu'il avait pris une sage décision. Le maître félicita son apprenti qui en sourit. Les deux équidés s'écartèrent du point d'eau quand le troupeau était loin. La journée s'acheva rapidement après la venue du troupeau. Le lendemain allait se produire différemment vu qu'une troupe d'humains à cheval arpentée les lieux en quête de chevaux sauvages. En tout, ils en avaient attrapé une douzaine de chevaux pour les dompter ou les mettre au rodéo. Tout dépendait de ces derniers si ils étaient compatissants ou non. Munis de leur lasso, les humains erraient dans la forêt. Ils savaient que cette dernière abritait des chevaux sauvages. Le destin de Wyklein allait changer suite à cela, il fut attraper, difficilement mais il finissait quand même entre les bras des bipèdes. Emprisonné dans un rond de longe, étant une menace pour l'enfermer dans l'enclos avec les autres équidés, Wyklein passait des heures à galoper et ruer. Sa force physique diminuait au fil du temps et il dût s'arrêter à bout. Ses membres tremblaient de rage d'avoir pour une fois perdu. Ses yeux étaient noirs furieux. Beaucoup d'humains essayèrent d'entrer pour le dompter, certains mourus, d'autres finissait estropier et quelques uns arrivaient à s'enfuir avant qu'il y saute dessus. Une petite fille de 12 ans, la fille du directeur du ranch était intriguée par ce cheval fou. Elle passait des heures chaque jour devant le corral à l'observer. Wyklein, lui, l'ignorait, mais elle s'en fichait. Le bai avait pris conscience que de courir ne l'aidait en rien, il continuait tout de même à faire les cents pas, impatient. Un mois passa et Wyklein maigrissait de plus en plus. Les vacances étaient là pour la jeune fille et se montrait plus présente devant le corral. Assise sur une chaise, elle regardait le cheval. Personne ne l'avait encore vendu mais n'essayait pas à le dompter. Les bipèdes allaient l'inscrire à un rodéo mais ils réfléchissaient toujours. La fille fascinée par Wyklein hésitait à entrer dans l'enclos ou pas. Trois jours passèrent suivant le dernier et l'étalon avait ignoré jusqu'ici la fille. Il avait décidé de laisser son regard entrait en contact avec le sien, il la fixa. La fille ne bougea pas, appréciant ce moment plus que tous. Dans son regard, elle lisait tellement de choses qu'elle en fut horrifiée. Mais elle resta toujours fidèle à elle-même, décidée jusqu'au bout à ne pas lâcher son regard. Wyklein était perdu et la fillette le ressentait. La nuit tomba vite et la petite fille devait rentrer. Leurs regards se quittèrent, mais l'étalon sauvage la suivait jusqu'à ce qu'elle disparaisse. Il attendait le matin pour la revoir. Lui aussi, il était devenu fasciner par la petite et la trouvait volontaire malgré la difficulté qu'elle avait enduré elle s'y est tenue jusqu'au bout à vouloir croiser le regard de l'étalon. À l'aube, elle était déjà présente devant le corral, munie dans ses mains d'une pomme. Elle le regarda comme hier et Wyklein se montrait compatissant. Sa main s'avança mais son regard était toujours dans le sien. L'odeur de la pomme réveilla sa faim et doucement il approcha ses naseaux. Il ne s'en priva pas de la pomme et l'attrapa. Mais quand elle fut direct dans sa bouche, l'étalon bai partit au trot pour la manger à l'opposé de la petite. Déçue, elle s'assit sur sa chaise et prit son livre qu'elle n'avait pas encore entamé. Elle n'avait pas baisser les bras et elle savait que c'était un grand pas pour Wyklein. Le temps s'écroulait et elle entreprenait les journées de la même façon. Elle passait son temps à l'observer, sans faire autre chose. De temps en temps, elle prit une pomme ou une carotte pour lui donner. Plus les jours passés, plus la confiance mûrissait entre la petite fille et l'étalon sauvage. Son père voyait ce qu'elle faisait à l'étalon et ce que ça gagnait en positif, il la laissa donc faire malgré que sa mère avait une crainte. La seule règle qu'elle devait respecter était de ne pas pénétrer dans l'enclos. L'école allait recommencer d'ici quelques jours et elle allait être très limitée en temps mais elle expliqua à Wyklein qu'elle passerait quelques petites heures avec lui. La compagnie de la fille faiblissait sa folie sanguinaire. Mais les plaines sauvages lui manquaient plus que tout. À chaque fin d'école, la fille passait une heure à ses devoirs et le reste avec Wyklein. Les week-end, elle les passait avec l'étalon et quelques heures avec ses amis. Une année s'écroula, et Wyklein avait repris sa silhouette d'avant. Il y avait moins de muscles mais il n'en était pas loin. La patience de la petit commençait à payer et maintenant l'étalon restait avec elle quand elle lui donnait une pomme. Il l'attendait devant la barrière chaque matin et se laissait caresser que la tête. La jeune fille allait fêter son treizième anniversaire et en cadeau elle hérita à son nom Wyklein. D'ailleurs, Wyklein, c'est comme cela qu'elle le baptisa. Elle pourrait faire ce qu'il l'enchante avec lui, donc elle allait pouvoir rentrer dans le corral. Elle se fit un emploi du temps et d'en combien de jours, elle allait commencer à pénétrer dans le rond de longe. Elle se fixa comme date d'y rentrer dans deux semaines, quand ça sera les vacances. Les semaines passèrent jusqu'à la date précise. Ouvrant doucement la barrière, elle s'était habillée d'un chapeau de cow-boy et de bottes qui vont avec. Dans sa main, elle avait un morceau de pain. Wyklein était surpris de la voir ici et le montra en pointant ses oreilles. Le premier mois de vacances pour la fille s’écroula. Le deuxième mois, l’adolescente prit son temps pour lui faire accepter le licol et elle gagna de plus en plus sa confiance. Mais un jour, la fille voulait le monter. Quant à Wyklein, il repensait à sa vie sauvage, à son maître et ses pulsions sanguinaires reprirent son dessus. La fillette approchait le mâle avec une bride, voulant lui essayer. Wyklein perdit son contrôle et montra des signes d’agressivité envers la petite et son père qui regardait la scène de loin, se précipita de l’enclos pour saisir sa fille et la sortir du paddock. Elle en sortit avec un bras cassé et son père une morsure au bras. Tous deux allèrent à l’hôpital pour se faire soigner. Une année de passé où le bai était laissé à l’abandon. Il avait pris conscience de son erreur mais se pardonna, il ne pouvait pas changer du jour au lendemain. Wyklein fut vendu à un marchand de chevaux qu’il le revendit au plus offrant, dont à 5 000 $. C’était un vieil homme maladroit qui avait une soixantaine d’années. Il avait acheté cet étalon pour le rodéo et dès son premier jour, il fut amener dans un lieu où l’on faisait du rodéo. Wyklein fut transporté dans un camion qui était loin d’être confortable. Il se débattait comme un fou de dedans et la porte fut mal vissée, il arriva à la défoncer. Il sauta du camion et partit, retrouvant sa liberté. Il erra une année seule et reprit son physique de ses débuts. Le bai parcourut des milliers de kilomètres pour enfin retrouver son maître qui n’était plus le même. Ce dernier était amoché par une vengeance qui avait tourné en bien pour son adversaire. Wyklein lui promit qu’il va le venger et son supérieur acquiesça d’un sourire. Tous deux prirent la marche pour leur terre natale. Son regard tourné vers la forêt qui avait bien changé maintenant qu’elle était habitée par leur ennemi. Son maître fit signe à rester cacher le temps de son signe pour l’indiquer de venir. Le cheval s’approcha du point d’eau où le dominant était en rendez-vous.
    - Tu es revenu ? N’as-tu pas eu ce qui te suffisait ?
    Une bataille fut lieu dont l’avantage était pour le dominant qui gagna par forfait du maître. Il fit signe à Wyklein de venir et il le percevait bien. Le bai se faufilait entre les arbres et les buissons les faisant frissonner. Tout le troupeau portait son attention sur les feuillages qui bougeaient seul et Wyklein fit découvrir sa carrure imposante. Surpris, le dominant le regarda.
    - Je te croyais mort.
    Ses pulsions sanguinaires se réveillèrent et Wyklein fit un joyeux carnage. Seul une jument fut épargnée car cette dernière était sa mère, elle avait un côté qui l’arrêtait.
    - Non tu as recommencé.
    La mère tremblait, déçue par son fils incontrôlable. Le mâle savait qu’il faisait du mal mais cela lui était d’un plaisir de massacrer ses gens pour venger son maître et faire couler le sang. Mais ce qui le fit baisser la tête à la fin, c’était la fille qui n’avait pas mérité sa violence. Colérique, il en devenait incompréhensible et fou. Son maître le canalisa et il se laissa faire.
    - Il vaut mieux que maintenant, tu n’écoutes que toi même et que tu suives ton propre chemin quoi qu’il en est. Surtout n'oublies pas ce que j'ai appris.
    Wyklein l’écouta et acquiesça. Il n’avait pas le choix, il partit et quitta son supérieur qui lui seul l’aimait. Parcourant les vastes terres du monde, le solitaire avait ses moments de folie et ses moments posés. Le vagabond se retrouvait maintenant sur galop sauvage […]
    Caractère : Wyklein est un étalon qu’on ne cerne jamais. Mystérieux, renfermé sur son passé qui resurgit souvent. Sa manière de percevoir le monde peut être différente à celles de d’autres équidés et il peut se faire paraître pour un fou. Lunatique, ses pulsions sanguinaires ne l’aident pas. D’un seul coup, il peut passer d’un moment posé à un de folie. Psychopathe, à ses moments où il pète un plomb, il prend à malin plaisir de massacrer tous. Le pire c’est qu’il en est conscient mais n’arrive pas à se contrôler comme si le diable le possédait de temps en temps dans sa vie. Manipulateur, il s’est que cela peut servir pour mieux détruire la personne ou la prend comme pour une aide à ses moments de faiblesses. Séducteur en chef envers les juments, il joue avec elle comme des vulgaires pantins. Souvent, il pense à son amie et à ce qu’il lui a fait, la trahison et tout. Cela le déprime et il reste dans le silence à ses moments là, solitaire.

    Aime : Wyklein n'aime rien et n'aimera jamais quoique cela soit.
    Aime pas : Il ne s'aime pas tout court et beaucoup de choses telleque les fleurs, les autres chevaux,...
    Territoire souhaité :

    PUF : Daynirah
    Comment as-tu connu ce forum ?
    Preuves du règlement : Ok by Green'z
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ( Wyklein. )   Dim 20 Juin 2010 - 22:48

Prouteuuuhhhh Bienvenuuue :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ( Wyklein. )   Dim 20 Juin 2010 - 22:50

Bienvenue =)
J'adore le caractère et tout, me faut un topic ♥
Les codes sont bons aussi, il manque la photo =)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ( Wyklein. )   Dim 20 Juin 2010 - 23:02

    Merci à vous deux. Et je suis aussi partante pour le topic, Disco (: .
    Voilà pour la photo, j'espère qu'elle passe ^^ .
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ( Wyklein. )   Dim 20 Juin 2010 - 23:03

Cool, je fais ou tu fais ? =)
Pour ma part, je pense que la photo passe Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ( Wyklein. )   Dim 20 Juin 2010 - 23:05

Je veux un pic aussi tu fais :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hawk
Préfet en Chef


PROFIL Féminin
Messages : 20219
Age : 26
Pseudo : Ollie
Ici depuis : 11/01/2009
RPG
Caractéristiques
Rôle:
Relations:
Bloc-Notes:
MessageSujet: Re: ( Wyklein. )   Dim 20 Juin 2010 - 23:19

Bienvenue !!

Bon jeu sur GS

Je t'ai rajouté aux STF ; il te faudra faire un RP avec un dominant prochainement ^^ !

_________________
holidays


Hawk                              Céleste                         Oaklee
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ( Wyklein. )   

Revenir en haut Aller en bas
 

( Wyklein. )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galop Sauvage :: 
Hors-Jeu
 :: Archives :: Présentations Archivées
-