Incarne un cheval sauvage et vis ta vie.
 

Partagez | .









 

 Jekyll.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: Jekyll.   Jeu 22 Déc 2011 - 12:58


JEKYLL ou WHIRLWIND dite W (prononcé Vé) SEPT HIVERS CANYON
    MON VÉCU C’est l’histoire de deux âmes malheureuses, aussi différentes soient-elles, qui purent enfin quitter ce monde en paix.

    7 ans au paravant.

    L’étalon bai grimaça, luttant contre la forte pluie qui s’abattait contre ses flancs, l’empêchant d’avancer. Au dessus de sa tête, un éclair déchira le ciel, mais il l’ignora, habitué, et peu peureux.
    Il n’en était pas de même pour la jument rouanne qui s’était réfugiée au fond d’une caverne de la montagne. Un grondement du ciel retentit, et elle gémit, les larmes chaudes coulant sur ses joues. Atlanta avait toujours détesté les orages, et la voila, seule, perdue sur ce foutu mont, sous un ciel assombri. Elle s’écroula dans un coin, se couchant contre une paroi, serrant ses jambes contre elle-même, de toutes ses forces, se faisant tout petite. Si elle avait cessé de sangloter, l’étalon bai ne l’aurait pas entendu.
    Arrow se hissa vers le haut, glissant légèrement sur la dalle lisse de pierre. Se retrouvant enfin au sec dans la caverne, il s’ébroua, puis inspira profondément, ne remarquant même pas l’odeur de la jument contre le parfum fort de la pluie. Ou peut-être que si, il la remarqua, mais il n’en fit rien. Il pivota, observant le ciel nuageux un instant, impassible comme toujours, indifférent. Il resta longuement ainsi, comme une statue, ne prenant la parole qu’une fois l’orage lointain. « C’est fini, tu peux arrêter de pleurer, maintenant. » lança-t-il d’une voix claire. La rouanne sursauta, relevant sa tête pour voir un étalon maigrichon, à la robe sombre, se tenir dos à elle, a l’entrée, son regard perçant rivé sur elle.
    Je ne vais pas longtemps m’attarder sur les mots qu’ils s’échangèrent, ni sur ce qu’ils vécurent pendant les semaines à venir. Sachez seulement que le bai était jeune, à peine adulte et la rouanne l’était un peu moins, mais pour leurs jeunes âges, ils avaient déjà vécu grand nombre de monstruosités. Se racontant leurs histoires, ils se rapprochèrent doucement, la petite Rouanne svelte et le grand maigrichon de Bai. D’abord méfiante, puis septique, encore brulée par le douloureux amour qu’elle avait éprouvé auparavant, Atlanta fit peu a peu confiance a Arrow, qui a son tour, éprouva, pour la première fois, des sentiments, des vrais. Ils se rendirent compte qu’ils étaient nés et avaient vécus sur les mêmes terres, se ratant d’à peine une génération. Apres a peine quelques semaines, ils se connaissaient par cœur, au point de tomber en amour l’un de l’autre. Un beau soir d’été, ils se réfugièrent dans un boisé lointain, et y passèrent la nuit. C’est de cette nuit qu’est née W. Mais l’histoire des deux tourtereaux ne s’arrête pas la, non. Arrow demeura aux cotés d’Atlanta durant toute sa grossesse. Lorsque vint enfin le jour J, le bai était toujours a ses cotés. Même lorsque le poulain mit un peu de temps à venir, et qu’Atlanta commença à fatiguer, il était toujours la, prés d’elle, l’encourageant, lui disant qu’il l’aimait. Mais malgré toute la bonne volonté du monde, au bout de dix heures pénibles et douloureuses, la rouanne poussa son dernier soupir, juste après avoir mit au monde une magnifique pouliche alezan brulé. Perdu et encore choqué, Arrow nomma la pouliche Whirlwind, comme voulait l’appeler sa mère. Pendant plus d’une journée et d’une nuit, l’étalon et sa fille restèrent aux cotés de la rouanne, Arrow n’arrivant toujours pas à croire qu’elle ait pu passer dans l’au delà. A l’aube de la deuxième journée, il se releva, entrainant avec elle la petite W. Ensemble, ils s’éloignèrent de tous les lieux qu’ils avaient connus. Sans même savoir ou il allait, il mena sa fille prés de ses terres natales et celles d’Atlanta. De la, il rejoint un groupe de chevaux qu’il avait connu au paravant, et, un peu déboussolé, il confia Whirlwind a une jument pie, lui confiant qu’il ne supportait plus de la voir, qu’elle lui rappelait trop Atlanta, et qu’il retournait sur Galop Sauvage. Luttant pour l’oublier, Arrow disparu, et ce fut la dernière fois que Blair ou Whirlwind posèrent leurs yeux sur lui. Mais nous, ragoteurs perfides, savons qu’Arrow a vécu une seconde vie, banale, sans ne s’attacher à personne. Il est mort, seul, assassiné par un bandit, pendant la grande guerre. Il n’y avait personne pour faire son deuil, à présent.

    Mais revenons-en à Whirlwind, puisque jusqu'à preuve du contraire, c’est son histoire que l’on raconte. A peine âgée de quelques jours, ayant perdu sa mère, et, sans le savoir, son père, la petite W vécu avec cette jument pie, qu’on nommait Blair. Adoptant Whirlwind comme sa propre fille, Blair fit en sorte qu’elle ait une éducation correcte, et W fut heureuse, pendant un temps, pendant un peu moins d’un an, pour être précis. Au bout de ce temps, W devint de plus en plus rongée par l’envie de découvrir le monde, et d’en savoir un peu plus sur ses origines. Lorsqu’elle parla de sa curiosité concernant ses ancêtres à Blair, celle-ci s’inquiéta. La pie avait eu vent de la mort d’Arrow, ainsi que la guerre qui régnait sur Galop Sauvage. Hors, toute l’histoire de W se trouvait au cœur de ces terres. Voulant a tout prix protéger sa ‘ fille ‘, a la fois physiquement et mentalement, car elle savait que le passé de ses parents n’était pas tout blanc, Blair se rendit vite a l’évidence qu’elle ne pourrait jamais empêcher Whirlwind de partir a l’exploration du monde. Elle pouvait seulement l’orienter dans la mauvaise direction. Blair lui mentit donc, lui conseillant d’aller dans la direction des terres de sa naissance, ce que W fit sans hésiter, faisant une confiance aveugle à Blair. C’est ainsi que Whirlwind la perdu de vue, elle aussi, trop aveuglée par sa soif de découvrir ses origines, pour se douter qu’elle ne reverrait plus jamais sa mère adoptive.

    Les semaines passèrent, et Whirlwind se perdait, encore plus chaque jour, dans les profondeurs de la foret, la ou elle était née. Elle refusait d’abandonner, de s’avouer défaite, mais plus elle y réfléchissait, moins elle savait ce qu’elle recherchait vraiment. Au bout du premier mois, la jeune yearling fit demi-tour, se retrouvant bel et bien perdue. Trop obstinée, elle avait oublié de se rappeler de la ou elle venait, et son sens naturel de l’orientation n’était pas du tout au point. Se laissant engouffrer par la foret sombre, W abandonna toute prétention de retrouver son chez elle. Quoi qu’en y pensant, elle ne s’était jamais sentie chez elle, nulle part. C’est ainsi que l’ombre noire se faufila dans sa vie.
    C’était un hasard, enfaite. Ils n’auraient jamais du se connaitre, et encore moins s’apprécier. En effet, leur première rencontre en fut la preuve. Soul, c’était la Bad boy, qui s’amuse à passer de jument en jument, avant de disparaitre totalement, sans se soucier de leurs sentiments. C’était un artiste, maitre des mensonges et de la déception, manipulateur et trompeur. Whirlwind allait être sa prochaine victime. Et en quelques sortes, elle l’a été. M’enfin, vous vous demandez de quoi je parle, n’est-ce pas ? Et bien, lisez, lisez délectez-en vos petits yeux avides de souffrance et de ragots.
    Elle marchait, errait, sans but, perdue, ne voulant que qu’on l’achève rapidement, ou qu’un chemin magique s’ouvre a elle, l’invitant à revenir aux cotés de Blair, qui lui manquait plus que tout. Et il l’observait, comme toujours depuis quelques jours. Ce fut cet instant qu’il choisit pour apparaitre, tel un fantôme de la nuit, se glissant aux cotés de la jeune alezane, admirant avec elle le coucher de soleil. « C’est beau, non ? » avait-il dit, et elle avait sursauté, encore naïve, comme sa mère l’avait été. Ils avaient parlé, elle s’était méfié, même lorsqu’il avait déballé ses phrases les plus flatteurs. Pendant des heures, Soul tenta de la séduire, mais Whirlwind, trop jeune et innocente pour suspecter un quelconque jeu, ne fit que le repousser gentiment. Finalement, il abandonna, redevenant ‘ lui-même. ’ Ainsi, ils purent réellement faire connaissance. Tout comme sa mère avant elle, W devint progressivement plus chaleureuse avec cet inconnu, qui, en voyant qu’elle était différente, ne s’enfuit pas, comme il avait l’habitude de le faire. Non, il resta a ses cotés, pendant plusieurs jours. W lui confia son histoire, comment elle avait tant eut hâte d’en découvrir plus sur ses origines, et comment elle s’était finalement éloigné de tout ce qu’elle connaissait, se perdant vilement. Soul l’écouta pendant tout son discours, puis lui confia a son tour qu’il savait comment l’éloigner d’ici. Acceptant son aide, ils entamèrent ainsi une longue marche vers les alentours de Galop Sauvage. Pendant tout ce temps, Soul ne tenta pas la moindre chose, et rapidement, les deux jeunes devinrent amis, même plus, complices.

    Mais le destin semblait vouloir s’abattre sur Whirlwind. Il semblait que les Dieux l’avaient damné, dés sa première nuit sur terre.

    Pour l’instant, elle errait simplement, partant à la recherche d’aventures avec son compagnon du voyage, le gros noir. Ils étaient bien, elle était heureuse, pour la première fois depuis longtemps. Mais cela ne dura pas.
    Ce fut pendant une nuit d’orage, élément qui semble omniprésent dans la vie de l’alezane – devenue grise avec l’âge – que tout bascula. Ravagés par le vent et la grêle, le couple tentait de se refugier dans une forêt épaisse. Comment auraient-ils pus prévoir que la foudre toucherait un des arbres, qui s’abattit sur eux. Le dernier acte que fit Soul fut de pousser la grise, hors du danger, trois derniers mots interdits s’arrachant de sa gorge.

    W s’éloigna, profondément troublée. Elle recommença une autre vie autre part, nous le verrons plus tard.

    Ce qu’elle ne sut pas, c’est que Soul survécut. Ca relevait surement du miracle. L’arbre s’était bel et bien abattu sur lui, mais le noir fut sauvé par un passant. Un petit enfant, qui délogea le tronc épais et qui ne quitta plus l’étalon. Du moins, aux yeux du malheureux noir, il en semblait ainsi. D’un point de vue extérieur, nous allons devoir relativiser : En l’assommant, l’arbre avait effacé toute la mémoire de Soul, pour remplacer tout son vécu par ce petit garçon, invisible aux yeux des autres, mais omniprésent dans l’esprit de l’étalon. Puisqu’il ne s’en rappelait plus, Soul oublia Whirlwind, et erra, pour enfin trouver un refuge, poussé par une mesquine impression que quelque chose manquait à son existence. Galop Sauvage. Il y demeura quelques mois, puis, n’ayant pas trouvé ce qu’il recherchait, le noir repris son chemin, avec son petit garçon imaginaire a ses trousses.

    Soit. Quant à W, elle changea radicalement, détruite par « la mort » de son ami, rongée par sa révélation finale. D’une jument naïve et généreuse, elle bascula, changeant d’abord son nom, puis, n’y trouvant pas satisfaction entière, tout son être. Désormais, Whirlwind, Jekyll, personne ne sait qui elle est. Elle est revenue ici parce qu’elle veut retrouver Blair, Arrow, n’importe qui. Celui qui aurait sut l’aider, et la délivrer de souffrance est mort, elle n’en est que trop bien consciente.
    Rien ne peut l’aider, elle ne vit plus, elle survit.


    COMMENT JE SUIS Brisée par l’amour, elle se cache, elle se cherche, elle se trouve, elle se voile la face, elle ment. Jekyll a trompé bien des personnes, sans jamais tromper celle a qui elle espérait vraiment mentir : Elle-même. Elle triche, elle repousse, elle s’invente une nouvelle identité. Quand on n’aime pas qui on est, ce qu’on a vécu, on fait comme W, on fuit, on se présente systématiquement sous un nouveau nom, on s’invente une nouvelle histoire, un nouveau caractère. C’est la femme caméléon, elle devient ce qu’on a besoin qu’elle devienne. Et au fil des années, W est devenue forte, il faut le croire. Plus personne ne la connait, elle ne connait personne, elle n’a pas d’amis et n’en veux pas. Seule une personne connait son véritable nom, et celui-ci est mort, oublié, enterré. C’est ce qu’elle essaye de se dire. En attendant, W se délecte des rencontres qu’elle fait, profitant de chaque paysage, chaque visage, arrachant chaque souffle à la vie, comme-ci celui-ci était son dernier. Elle vit au jour le jour, de peur de mourir sans avoir réellement vécu. Elle refuse de se laisser morfondre, et derrière ses faux airs et ses faux sentiments, elle cache toujours un sourire, mais malheureusement, celui-ci est surement aussi, faux. W n’y trouve rien de très honteux, de se réinventer tous les jours, elle aime ca, c’en est devenu sa passion. Elle ne peut s’engager a rien, elle fuit tous responsabilité, toute confiance, tout sentiment. Sa vie est un jeu, sans bases, sans vrais principes. Certes, elle s’amuse, mais, innocente et naïve, elle rêve et elle espère, silencieusement. Jamais elle ne voudra montrer un sentiment vrai, chaque mot est faux, chaque soupir est un mensonge, et pourtant elle continue son jeu, espérant qu’un jour, elle adoptera une de ses innombrables identités pour de vrai, et sera libérée de cet amour étouffant.

    J'APPRÉCIE le changement – les différents - l'oubli
    J'DÉPRÉCIE les orages – les collants – se souvenir

    MY LAST PERSONNAGE ON GS ♥


Dernière édition par Ganja le Ven 23 Déc 2011 - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Jekyll.   Jeu 22 Déc 2011 - 17:45

Elle est beeelle I love you
Rebienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Jekyll.   Jeu 22 Déc 2011 - 17:55

re
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Jekyll.   Jeu 22 Déc 2011 - 17:57

Reee Imo °°
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luce ABS
+ FORT TU MEURS
+ FORT TU MEURS

PROFIL Féminin
Messages : 23537
Age : 21
Pseudo : etonnante
Ici depuis : 02/11/2009
RPG
Caractéristiques
Rôle:
Relations:
Bloc-Notes:
MessageSujet: Re: Jekyll.   Ven 23 Déc 2011 - 12:20

Cool ! :D Magne-toi de finir !

_________________
hey now, hey now, don't dream it's over, when the world comes in,
they come, they come, to build a wall between us, that we know they won't win. LUCE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Jekyll.   Ven 23 Déc 2011 - 21:38

Finito ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Jekyll.   Ven 23 Déc 2011 - 21:53

J'adore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hawk
Préfet en Chef


PROFIL Féminin
Messages : 20416
Age : 26
Pseudo : Ollie
Ici depuis : 11/01/2009
RPG
Caractéristiques
Rôle:
Relations:
Bloc-Notes:
MessageSujet: Re: Jekyll.   Ven 23 Déc 2011 - 21:55

Reee !
J ADOOOOOOOORE ♥

Bon jeu ! :D

_________________

Hawk                              Céleste                         Oaklee
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Jekyll.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jekyll.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galop Sauvage :: 
Hors-Jeu
 :: Archives :: Présentations Archivées
-