Incarne un cheval sauvage et vis ta vie.
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA BATAILLE DES SOUTERRAINS

 :: 
L'apocalypse
 :: PRESSE PAPIER
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
Mar 5 Juin 2018 - 19:21
j'pense on est aussi exténuées que nos persos en tous cas, on a vaincu les parias
effectivement, je me suis aussi infligée des dégâts, on peut modifier les dégâts qu'on se donne à soit car on contrôle son perso, mais tu as raison gwen si c'est au compte d'un autre perso c'est du power gaming et tu as encore le temps pour faire un beau message de fin de vie de Sÿdan, le fait que certains persos interviennent avant peut changer des trucs, mais toi tu peux y dire des actions antérieures aussi :hh:
vivement la fin, qu'on s'attaque à la suite les amis cheers

bon et alors y'a eu une incompréhension, according to gwen (bryséis) le combat contre Alcantaraz était DEHORS, sauf que bon, avec le flux d'informations, j'ai pas capté .... je suis désolée, vous pouviez me le dire si vous avez capté, mais si vous avez capté comme moi bah, c'est juste que ce topic est un gros bordel avouons le et changer ce fait là maintenant changerai toute une trame de l'histoire, donc je m'excuse beaucoup (donc dans ce message, je continue en ce sens)

/NYVEÈN 19 pts
Elles allaient le mettre à bout, mais la situation pressait. Elle le comprit lors du rugissement du félin doré, qu'elle n'apercevait plus. Sa voix lui permit de s'accrocher à elle, de l'aider, la pousser pour avancer plus vite, malgré les éraflures qui sillonnaient son corps, la boue agissant tout de même légèrement comme protection. Elle reconnut Enja, l'aida à sortir et aux ordres de son alter-ego, prit son ticket pour la sortie. Elle pensait à l'empire qui venait de s'effondrer. A son corps aussi, et les mentalités qui ne seraient désormais plus les mêmes. Trimant contre une tempête de sable intérieure, avec des sables mouvant qui l'entraînait en sens opposé, elle sentait son corps se désarticuler. En passant une dernière fois dans la salle de combat où elles étaient censées tuer un traître, elle le voit se faire engloutir par les pierres. Piètre mort. Avant que le plafond ne s'écroule sur lui, elle trouve le moment pour lui crier Rendez-vous en enfer ! de sa voix éraillée, exténuée. Dehors, ce n'est pas un nouvel air qu'elle respire, bien que le véritable oxygène soulage la jument d'onyx. Les ruines symbolisaient la fin du règne des infâmes, la tombe de nombreux déchus, mais l'arrivée imminente de nouvelles choses.

je m'inflige quelques points, si c'est deux attaques ratées, on comptera ça comme - 6

_________________



N Y V E È N

i was scared of pretty girls and starting conversations
oh, all my friends are turning green
you're the magician's assistant in their dreams
it goes like this
the fourth, the fifth
the minor fall, the major lift

T H A O   &   B O A


thao a une cicatrice assez récente le long de son chanfrein
Revenir en haut Aller en bas
Nyveèn

fuck. this. shit.
avatar
Nyveèn
Féminin
Messages : 17543
Age : 18
Pseudo : boo
Ici depuis : 29/03/2013

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomNyveènBoaThao
Combat23/2310/1019/19
Survie13/1514/1514/15
Nyveèn
Mar 5 Juin 2018 - 19:21
Le membre 'Nyveèn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'COMBAT' :
 

CETTE GROSSE BLAGUE MDRRRRR

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hasard
C'est le hasard, bâtard.
avatar
Hasard
Masculin
Messages : 3503
Age : 2017
Pseudo : hasard
Ici depuis : 15/02/2008

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
Nom
Combat
Survie
Hasard
Mar 5 Juin 2018 - 22:26
Il ne lui faut pas longtemps pour qu’il tombe nez à nez avec son aimée. Celle-ci l’entraîne rapidement vers l’extérieur et il rebrousse chemin à ses côtés. Son regard se plonge dans le sien tandis qu’il aperçoit d’autres chevaux sortir à toute vitesse des galeries. Et puis soudain, un bruit sourd, ses oreilles pivotent tandis qu’il se colle un peu plus contre Aventura. Il sursaute quand elle hurle un nom. Xander ? Mais… qui est donc ce Xander ? Ses naseaux frémissent tandis qu’il tousse plusieurs fois suite à l’amas de poussière provoqué par l’éboulement. Mon dieu… Il y avait l’air d’y avoir du monde-là en dessous. Snow frissonne et s’ébroue, impuissant face à cette situation.

_________________
S N O W                                              A Y A

|INFORMATIONS.SUJETS.RELATIONS|
Revenir en haut Aller en bas
Snow
Cheval au Galop
avatar
Snow
Féminin
Messages : 602
Pseudo : Daàf
Ici depuis : 27/12/2017

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomSnow
Combat15/15
Survie12/15
Snow
Mar 5 Juin 2018 - 23:35
Vagabond

Le pie hocha le tête et suivit Jiyuu vers un endroit plus calme, fuyant ainsi les ruines et les pleurs.

Out pour lui.

Phoenix

Il est capable de faire ses choix, il s'en sortira. répondit la mère à sa fille lorsqu'elle parla de Redjim. Après tout, elles ne pouvaient pas faire grand chose pour l'aider. Il avait perdu celle qu'il aimait et il était tout à fait compréhensible de vouloir veiller sur elle. Et il était absolument hors de question qu'Enja risque sa vie pour sortir le corps de son acolyte des Galeries, aussi cruel et égoïste que cela puisse paraître.
Les tremblements et les bruits menaçants l'angoissaient pendant tout le trajet, d'autant plus que les nuages de poussières l'empêchaient de voir et de respirer correctement. Quelques rocs tombèrent du plafond rocheux près d'elles. Un cri de douleur retentit lorsqu'une pierre pointue s'enfonça dans son épaule. Phoenix n'eut à peine le temps de voir le morceaux enfoncé dans sa chair car il lui fallait continuer, bien qu'elle boitait. Ainsi, la rouquine sortit des Galeries en toussant et se retourna aussitôt pour aider sa fille malgré la douleur et elle fut soulagée de voir qu'une jeune dorée de l'assemblée l'aidait également. Elle souffla et vint enlacer sa fille rapidement avant de l'entraîner plus loin pour éviter totalement l'effondrement des souterrains. Pour le moment, la douleur de son épaule était supportable étant donné la poussée d'adrénaline due au stress de s'assurer que toute sa famille allait bien. C'est pourquoi elle cherchait déjà du regard Hooker lorsqu'il lança un appel à ses proches. Elle l'aperçut un peu plus loin à travers ses cils plein de poussière, mais resta là où elle était pour se ménager un peu. On est là ! lui lança-t-elle, la voix éraillée. Puis, elle se retourna vers Enja, ses yeux allant de son épaule à son visage poussiéreux. Tu pourras m'aider avec ça après qu'on ait soigné tout le monde ? s'enquit-elle en grimaçant alors que ses sensations, que sa douleur ne revint brutalement.


Njörd

L'étalon noir vit qu'un isabelle ( Aaren ) était bien déterminé à tuer leur ennemi qui faiblissait, si bien qu'il décida de s'en aller un peu plus tôt, alarmé par les cris et les tremblements inquiétants. S'il voulait s'en sortir vivant, il valait mieux qu'il sorte tout de suite. Et d'un côté, partir à ce moment lui permit d'éviter de voir la mort de Sydän, son ancien dominant et l'un des ses bons amis. Le pie avait toujours su être là quand il en avait besoin et son soutien allait lui manquer. Heureusement pour l'ébène, il n'eut pas à voir la fin de la vie de son deuxième ami mourant au combat... Ça allait au moins lui éviter l'envie de rester dans les tunnels et de se laisser enfouir sous les tonnes de pierres pour le libérer de ses souffrances.
Njörd avançait rapidement à travers les Galeries et cherchait la sortie. Il était déjà venu, mais il n'était pas le plus connaisseur de ce labyrinthe. Et malheureusement, un tunnel s'effondra juste devant lui, lui envoyant une bonne dose de poussière et de petites pierres au visage. Il fit demi-tour pour trouver un autre chemin, hésitant. Il finit par apercevoir de la lumière au loin et de sortir à la suite du jeune baie ( Enja ). Il haletait, exténué. Mais la douleur dans sa poitrine semblait être plus vive lorsque son regard se posa sur les ruines, sachant que se combat avait emporté tout ce qui lui restait.

_________________
P H O E N I X   |   V A G A B O N D    |   N J Ö R D
When the war is over
Don't take ennemies for friends.

Waw merci Vic <3

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix
Cheval Légendaire
avatar
Phoenix
Féminin
Messages : 4819
Age : 15
Pseudo : Mary
Ici depuis : 14/12/2016

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomNjördPhoenixVagabond
Combat11/1510/106/13
Survie15/1510/1114/15
Phoenix
Mer 6 Juin 2018 - 8:28
Jiyuu suivit Vagabond sur un autre territoire.

OUT pour elle aussi

_________________
Jiyuu & Spectra



Yume

Revenir en haut Aller en bas
Jiyuu
La vie est faite de petits bonheurs.
avatar
Jiyuu
Féminin
Messages : 7744
Age : 22
Pseudo : Fukkatsu, Nico
Ici depuis : 16/12/2017

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomJiyuuSpectra
Combat48/4811/11
Survie11/117/10
Jiyuu
Mer 6 Juin 2018 - 17:11
Sydän

    Les pierres tombent du plafond dans un vacarme épouvantable. Des cris, des pleurs, l'odeur du sang.... tout n'est que chaos et brouhaha. L'étalon tacheté est au sol, le corps à moitié ensevelit sous une montagne de gravas. La pression est telle que Sydän peine à respirer. Les blocs de pierre compriment sa cage thoracique, il ne parvient qu'a inspirer un peu d'oxygène à travers la poussière volatile. Ses membres postérieurs sont complètement écrasés, à vrai dire il ne les sent plus, ni douleur, ni chaleur, plus rien. Il essaye de les bouger, en vain. Ses antérieurs battent dans le vide inlassablement pour empêcher le sable qui s'écoule sur lui de l'ensevelir vivant. Sa mâchoire est verrouillée dans la jambe du tacheté, il tient bon depuis plusieurs minutes. C'est alors qu'un gros coup lui fracasse la mâchoire, il lâche prise et hennit douloureusement. Sa mandibule est brisée, impossible pour lui de la bouger sans ressentir une douleur insupportable. Il regarde son agresseur s'enfuir à la suite de la petite troupe qui l'a libéré, jusqu'à ne plus rien voir. La poussière dans l'air est si opaque qu'elle ressemble à la brume des terres de l'Ouest. Ses yeux pleurent, il ne sait pas vraiment si c'est par peur, ou bien simplement un réflexe pour chasser le sable de ses yeux. Sa respiration se fait bruyante, le sable remonte le long de son encolure, un suspense insoutenable, seconde par seconde, grain par grain il s'approche de la mort. L'étalon ferme ses yeux, il repense à sa belle Anastasia. Dire qu'il a à peine eût le temps de lui dire aurevoir, et que penser de Teal ? Se souviendra t il un jour de son père ? Lovojka arrivera t elle a avancer malgré ses démons ? Njörd retrouvera t il sa belle Hélivia ? Sana'a prendra t elle enfin confiance en elle ? Et Céleste ?... sa brave novice. Il ne sait pas encore qu'il s'apprête à la retrouver bien plus tôt que prévu. S'il avait pu revenir en arrière, il aurait fait bien des choses autrement. Peut-être n'aurait-il pas accepté la dominance du Nord ? peut-être aurait été il plus proche de son fils ? Peut-être aurait il chéri Anastasia davantage ? Peut être... ou peut-être pas après tout. Non. Il ne regrettait pas le passé. Car ça lui a permis de devenir ce qu'il est aujourd'hui. Après-tout, il a connu ses moments de gloire, tout comme ses moments de solitude. Il avait aidé, s'était fait aider, avait aimé, avait été trahit. l'ascenseur émotionnel de la vie. Non, il ne voudrait rien changer en faite. Car si la vie lui avait bien appris une chose c'était de vivre sa vie au présent, sans avoir peur du futur, et sans regretter le passé. Vivre sa vie au jour le jour. Profiter de chaque petit plaisir invisible, comme la fraîcheur d'une pomme verte en été, la caresse du soleil après les nuits d'hiver, ou alors la plénitude de l'astre lunaire sur le lac des plaines brumeuses. Toutes ces petites choses innocentes qui passent inaperçues mais qui constitues le bonheur au quotidien. Son seul regret est de pas avoir pu passer plus de temps sur cette terre. Il aurait aimé trouver le courage d'oublier les vieilles rancoeurs avec Anastasia, de dire aurevoir à son fils une dernière fois, de promettre à Lov qu'il veillera toujours sur elle depuis le ciel, et bien d'autres choses en somme.

    Le sable remonte jusqu'à sa ganache, lente agonie. Une odeur s'immisce dans ses narines malgré la puanteur des cavernes, et les effluves de son propre sang. Le bicolore fait l'effort d'ouvrir les yeux une dernière fois. On ne discerne plus ses iris bleutés, ils sont masqués par ses pupilles dilatées. Devant lui il voit la silhouette massive de l'étalon tâcheté. Il est encore là ? Sydän est stupéfait, il ne s'attendait pas à ce qu'il fasse demi-tour. Son regard s'immisce dans celui de l'appaloosa bien qu'il ne le discerne à peine. Ta punition est la mort, mais je suis trop bon pour t'imposer la souffrance.. C'est alors qu'il comprends. Il est revenu lui donner le coup fatal. Le délivrer. Le vieux pie hoche la tête faiblement. Il accepte son sort. Il a joué et il a perdu. Son regard humide, injecté de sang et de larmes regarde son bourreau. Il n'est plus en mesure de parler, mais son regard en dit long. Merci. Merci de m'aider à partir dignement. Merci de m'aider à rejoindre les étoiles. Le jaguar se cabre et Sydän ferme les yeux. Lorsque ses sabots s'abattent sur sa nuque, la douleur disparaît, le bruit disparaît, le poids de sa souffrance semble s'être volatilisé. Il n'a plus mal. Il ne souffre plus. Lorsque ses yeux s'ouvrent lentement, une lumière l'aveugle, il est comme enveloppé dans un tourbillon fait de soie et de coton. Sous ses pieds, de minces nuages cotonneux qui laisse entrevoir les terres Gsiennes. Et devant lui, des esprits familiers qui lui font face. Une jolie appaloosa blanquet aux crins brillants comme le soleil s'avance vers lui et pose ses naseaux cotonneux sur son épaule. " Bienvenue parmi nous... mon fils. " dit elle d'une voix cristalline. Elle s'écarte de quelques pas pour lui ouvrir la voie vers de grandes portes, est ce ça le paradis ? L'étalon regarde en contrebas, les combats semblent avoir cessé, les parias ont tous étés exterminés. Les chevaux n'ont plus qu'à panser leurs douloureuses plaies, mais bientôt, la vie reprendra son cours comme autrefois. " Je veillerais toujours sur vous. " promit il, la larme à l'oeil avant de rejoindre sa mère avec tout les autres derrière la grande porte.

    Ce soir une nouvelle étoile brillera au coeur de la nuit. Aurevoir Sydän.


    Edit ollie :     il va retrouver Céleste    
    Édit océ : moooh    

_________________

Winterfell & Fiona

Crois en ce qui compte le plus pour toi

Sydän
Revenir en haut Aller en bas
Winterfell
Les méga-forts
avatar
Winterfell
Féminin
Messages : 10509
Age : 22
Pseudo : Luciole
Ici depuis : 07/09/2013

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomWinterfellFiona
Combat17/2110/10
Survie12/156/10
Winterfell
Mer 6 Juin 2018 - 18:37
Ouais bon faîtes comme si j'avais pas répondu, j'ai pas DU TOUT la foi de rentrer là-dedans alors ! lol

_________________
g h a n a ns a n a ' ah é r é z y









Revenir en haut Aller en bas
Ghanan
Cheval Supersonique
avatar
Ghanan
Messages : 2882
Age : 28
Pseudo : Tyf
Ici depuis : 10/09/2016

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomGhananSana'aHérézy
Combat16/1610/1010/10
Survie14/1514/1515/15
Ghanan
Jeu 7 Juin 2018 - 0:50
tabarnak lulu tu me fais pleurer et pourtant je suis une insensible

_________________
P H O E N I X   |   V A G A B O N D    |   N J Ö R D
When the war is over
Don't take ennemies for friends.

Waw merci Vic <3

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix
Cheval Légendaire
avatar
Phoenix
Féminin
Messages : 4819
Age : 15
Pseudo : Mary
Ici depuis : 14/12/2016

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomNjördPhoenixVagabond
Combat11/1510/106/13
Survie15/1510/1114/15
Phoenix
Jeu 7 Juin 2018 - 16:11
(j'attends toujours la rép de Lov pour rép avec Redjim I love you et y'a aussi Aaren qui est encore dans les Galeries Et R'ayna plus ou moins. À part ça, tout le monde est sorti ? scratch )



BRYSÉIS (20)
Bryséis est prise dans la tempête de sa bataille, aveugle et sourde à la réalité du monde. Elle ne prend pas conscience des Galeries déversant leur souffle de terre et grondant de l'intérieur, cri d'agonie. Elle ne prend même plus la peine de défendre sa proie contre les deux chacals, Nyveen et Heka. Brute épaisse, elle persévère dans la distribution de baignes pour Alcantaraz (dé 1).
La voix d'Hooker, résonnant de loin, ramène un peu de lumière à sa conscience. Elle cligne des yeux. Une autre voix la ramène plus proche encore de l'éveil. Air ? C'est Air qui l'appelle... Oh, oui, il faudrait de l'air frais. C'est trop poussiéreux ici. Tiens, depuis quand il fait aussi sombre ? Depuis quand l'air est-il aussi saturé de particules, et le sol de débris ? Les deux alliées gênantes ont disparu. Reste son ennemi, terrassé par des chutes de pierres, au sol. Il lui parle. La guerrière tend l'oreille, surprise de ne rien comprendre de ce qu'il dit d'abord. Elle a oublié le langage des siens. Elle ne comprend plus rien ! Ah si... ça revient sur la fin, elle entend : DÉGAGE. Juste avant qu'un nouvel éboulement n'ensevelisse le gris à moitié, et qu'il semble perdre conscience. Non ! Noooon ! C'est à elle ! C'est sa proie ! Elle doit le tuer ! Animale, la noiraude se précipite pour assener de nouveaux coups brutaux sur l'andalou inconscient, comme si de sa mort à lui dépend sa propre survie. Peut-être est-il déjà mort, mais elle frappe, plus que nécessaire. Plus que raisonnable, aussi. Elle-même est en grand danger. Les pierres ont déjà taillé dans sa chair et martelé ses os sans qu'elle n'en prenne conscience physique. C'est secondaire, aux limites de sa conscience primale. La douleur n'existe plus, comme les sons un peu plus tôt, au cœur de la bataille.

Les sons. Une voix. Son nom, encore. Les appels d'Hooker résonnent toujours, comme une rengaine, avec d'autres noms. Bientôt seul le sien rebondit encore contre les parois. Il n'y a plus personne autour. Tout est si vide. Où est passé tout le monde ?? C'est presque calme, malgré le fracas de la roche qui se délite de plus en plus. Tout s'effondre, c'est ça. Tout le monde a fui. Une autre voix : Air est plus proche. Basiquement, le cerveau de Bry fait le calcul : elle vient la chercher. Il faut partir. Le sang de la berserker bout encore dans son corps survolté quand elle retrouve la sorraia. Son visage est poussiéreux, ensanglanté, et elle bave un peu Elle ne dit rien, incapable de communiquer, dévisage juste son amie un court instant avant de la suivre au-dehors, son regard un peu fou d'animal en chasse cherchant sans relâche la lumière.

Quand elles émergent in extremis d'un tunnel soutenu par deux étalons (connus ou inconnus, elle est incapable de les reconnaître dans son état second), elle tremble. Ce n'est pas parce qu'elles ont failli mourir, cependant, ni car son corps est assailli par la fatigue : en transe, elle cherche encore son prochain adversaire. Où sont les ennemis ?? Où est la bataille ? Elle a encore du sang à verser ! Ses yeux se posent sur tous les visages, sans reconnaître personne, cherchant qui combattre. Elle hésite en tombant sur Hooker. Hooker... Hooker. Oh, son frère, il est là... Il l'a appelée... non ? Dans l'air un peu moins saturé de poussière, elle prend aussi conscience de l'odeur de R'ayna, à ses côtés. Elle l'avait déjà oubliée. Comme un zombie, elle marche droit sur son frère et lui rentre dedans, incapable tout d'abord de ressentir quoi que se soit ou de se souvenir comment on fait un câlin



(éboulement sur Brybry : dés 2 et 3 et 4)
et 5 et 6 et 7, on oublie pas le déhanché, et en cadence ! :aa:

_________________
REDJIM
cœur à la rue
BRYSÉIS
the berserker
BELZÉ
player one


T0PiCS
Revenir en haut Aller en bas
Redjim
Cheval Mythique
avatar
Redjim
Messages : 9085
Age : 25
Pseudo : thenoth/gwen
Ici depuis : 22/06/2015

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomRedjimBryseisBelze
Combat12/2127/2710/10
Survie91012
Redjim
Jeu 7 Juin 2018 - 16:11
Le membre 'Redjim' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'COMBAT' :


--------------------------------

#2 'COMBAT' :

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hasard
C'est le hasard, bâtard.
avatar
Hasard
Masculin
Messages : 3503
Age : 2017
Pseudo : hasard
Ici depuis : 15/02/2008

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
Nom
Combat
Survie
Hasard
Ven 8 Juin 2018 - 18:10
(désolée j'ai pas pu répondre avant, c'est long de tout suivre et avec le boulot etc désolée )

LÖVOJKA /

Elle ne se reconnait plus.
Elle s'acharne sur Soshan de toutes ses forces. Jusqu'à-ce que celles-ci lui manquent, justement. Qu'elle la forcent à cesser ses coups aveuglés. À l'instant où elle relève la tête, une ombre dorée passe devant elle. Aaren porte le coup fatal au paria. Une partie colérique d'elle lui en veut. Elle aurait voulu le faire. Pourtant, elle sait qu'avec du recul, plus tard, peut-être dans quelques mois ou années, elle le remerciera. Elle n'aura pas à porter ça en plus de tout le reste.
Devant elle, c'est la première fois qu'elle contemple un mort. Elle le trouve beau, cette pensée la répugne. Les galeries tremblent, elle comprend à peine ce qu'il se passe. De l'autre côté du corps du paria, elle le voit. Sydän est à terre. Asmund n'est déjà plus là. Son amant. Un meurtrier. Un hoquet vient déplacer sa carcasse poussiéreuse et soudainement, son cerveau semble percuter. Non.. Non, non, non... Les pensées se fraient un chemin douloureux jusqu'à son esprit. Il est mort, gamine. Il est mort, pour toujours. Non, non, NON ! Elle a hurlé. Un craquement sourd qu'elle entend à peine projette une pierre lourde comme sa peine sur sa croupe. Elle rugit et bondit en avant.

Là, près de lui. Près de celui qui l'a élevée. Qui l'a écoutée. Qui a essayé. Celui qui a cru bien faire. Qui a bien fait. Et surtout, qui ne l'a jamais jugée. Jamais Sydän n'a jugé ses actes, ses pensées, ses envies de mort et d'absolution. Jamais il ne l'a mise à l'écart, bien au contraire. Il l'a prise sous son aile comme si elle était normale. Il l'a prise sans vouloir faire passer devant le fait qu'elle était l'enfant maudit de son ancien ami devenu ennemi. Il n'a jamais tenu compte de qui on avait fait d'elle, juste de qui elle était réellement. Elle se souvient de leur rencontre. Elle se souvient de son agressivité. De la façon sauvage dont elle le traitait. Elle se souvient de la patience du pie, elle se souvient de ses mots, elle se souvient de tout. Elle clopine jusqu'à lui, secouant la tête. Pour la première fois, une nuée de sanglots prennent sa gorge en otage. Une brume vient flouter sa vue. Elle pleure peut-être. Non, Sydän, non.. Réveille-toi ! T'as pas le droit ! T'as pas le droit de me laisser ! T'as pas le droit de m'abandonner, toi aussi ! T'es pas comme lui, t'es pas comme eux ! Me laisse pas ! TU N'AS PAS LE DROIT DE ME FAIRE ÇA ! Sa voix s'éraille, part dans les aiguës et les graves, mélanges désaccordés. Son visage saigne de ses larmes qui tracent des sillons obscurs parmi la poussière accumulée sur ses poils. Elle lui en veut, soudainement. La colère l'emplit de nouveau, elle veut frapper. Elle veut tuer. Elle voudrait se tuer, elle. Pleine d'une énergie aussi féroce que destructrice, elle se jette de toutes ses forces contre la paroi à sa droite. Le mur vibre, elle ne s'en occupe pas. Elle frappe, cogne, elle s'épuise contre le mur, contre la pierre. Elle s'ouvre, se blesse, ne sent rien. Ankylosée mentalement, elle ne voit rien d'autre que le corps de son mentor là, étendu sur le sol. Pardon, pardon.. La colère l'a laissée, comme un amant après une nuit agitée. Elle a froid, soudainement. Elle tremble, elle aussi, comme les murs. En partant, la colère ne lui a laissé qu'une triste amie : la peur. Elles se connaissent bien, mais Lov ne l'aime pas. Elle se jette contre le corps encore chaud de Sydän. Encore chaud. Peut-être qu'elle pourrait le sauver ? Et s'il existait un remède, un miracle ?
Garde la tête sur les épaules, gamine.
Elle le fixe, comme s'il allait lui répondre. Parle-moi, Sydän. Parle-moi, rassure-moi, contrôle-moi. Aime-moi comme personne ne m'a aimée de cette façon. Si paternellement. Comme sa fille. Elle l'aimait comme un père mais elle n'a jamais eu l'audace de lui montrer réellement. Et s'il ne l'avait jamais su ? Ne m'abandonne pas.. Sydän, j'y.. je crois que j'y arriverai pas.. Si t'es pas là... Si t'es plus là.. S'il te plait relève-toi.. S'il te plait..

Ses suppliques n'y font rien. Il ne respire plus. Elle sait qu'il est mort. Qu'il ne reviendra jamais. Autour d'elle, un calme troublant et angoissant. Un grand fracas se fait entendre, des voix appellent. Elle reconnait des noms, d'autres pas. Reconnait des timbres, d'autres pas. Elle se retourne. Là, à la sortie, tout est sombre. Il n'y a plus de sortie, pas ici. Elle comprend que tout est en train de s'effondrer, si ce n'est pas déjà fait. La terre vibre, chancèle ; ça la réveille.
Il faut qu'elle sorte !
Personne n'est venu la chercher. Personne n'est venu s'assurer qu'elle était sortie, elle. Pas même un de ses frères. Pas même Asmund. Personne. Ils s'en fichent, gamine. Peut-être même qu'ils espèrent tous que tu crèves ici, que t'y restes pour toujours, toi aussi. La colère s'empare de nouveau d'elle. Dévastatrice. Elle rugit de rage. Peu importe ! Elle sortira. Juste pour les contredire, tous ! Juste pour de nouveaux combats. Juste pour de nouvelles douleurs. Mais sortir, ça veut dire le laisser là. Elle regarde Sydän une dernière fois. La colère la fait trembler, mais elle se concentre. Son regard est dur, sa bouche déformée par une grimace tordue. Je ferai de mon mieux, Sydän, mais j'y arriverai pas. Je te demande pardon d'avance et.. merci. Pour tout ce que tu as fait pour moi. Merci d'avoir.. cru en moi. Elle embrasse son chanfrein et s'enfuit, s'enfonçant dans les galeries. Elle les connait par coeur. Elle y a vécu des mois durant. Elle sillonne les couloirs étroits, sans savoir s'il reste du monde à l'intérieur ou non. Une odeur vient s'immiscer dans ses naseaux pincés, elle y voit mal, le sang goutte sur son oeil droit, elle s'est blessée ? Peut-être une pierre, peut-être sa rage contre le mur. Peut-être Soshan, peut-être tout en fait. Peut-être qu'elle pleure juste, qu'elle pleure du sang parce que le monde est injuste et que plus rien ne tourne rond. Elle reconnait l'odeur. Elle accélère. Certains couloirs sont bloqués par les effondrements, d'autres encore praticables, mais pour combien de temps ?

La vitesse qu'elle a pris ne lui permet pas de ralentir à temps ; elle percute Redjim de plein fouet. Stop. Elle le dévisage. Voit ses larmes comme il doit voir les siennes. Elle se sent presque gênée qu'il la voie ainsi, mais les conditions font que... qu'elle s'en fiche, en fait. Aux pieds de son frère, elle la voit. Son aimée, sa femme, Céleste. Encore un corps mort que son esprit imprime comme un mauvais cliché. Comme un cauchemar au visage d'ange. Mais le temps n'existe plus. Ils n'en ont plus en leur réserve et tout joue contre eux. RED ! Elle crie pour le réveiller, parce qu'il a l'air sonné. Il est debout, mais il a l'air mort lui aussi. Et ils ont pas le temps. Elle le pousse vers l'avant. Tout s'est effondré, faut.. faut s'en aller, Red, faut la laisser là. Sinon, on va mourir, tu comprends ? On.. viendra la chercher plus tard, je te le promets. Elle fixe son frère droit dans les yeux. Me laisse pas, toi aussi. Elle a le souffle court, la terre tremble de nouveau, elle le regarde avec urgence. 

_________________


LÖVOJKA

l'enfer est tout entier dans ce mot : solitude. avec tous les remords qui sont l'inquiétude et le deuil de la terre, et dont il est l'aïeul, dans l'effrayant cachot des nuits, Satan est seul.

LEIO



oroszlàn (bientôt plus là):
 

Revenir en haut Aller en bas
Lövojka
+ FORT TU MEURS
avatar
Lövojka
Féminin
Messages : 28709
Age : 24
Pseudo : chinook, manon.
Ici depuis : 03/04/2011

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomLOV
Combat13 / 22
Survie14 / 15
Lövojka
Sam 9 Juin 2018 - 13:20
Bon je voulais faire ensevelir Redjim #ToujoursPlusDeDrama mais la flemme ça va juste rallonger le sujet Donc je rép vite pour qu'on puisse finir ça et passer à autre chose.


Bee revient, à la grande surprise de Red ; et elle l'aide à ramener Céleste à la lumière. L'étalon ne dit rien, vaguement perturbé. C'était à lui, sa tâche, de faire ça. Mais... Mieux vaut ça que laisser sa peau ici. Ça serait trop bête. Et pas question de laisser Céleste. Bientôt Sueno les rejoint ; et l'appel de Ceresia retentit jusqu'à eux. Cela redonne de l'élan à Red, déterminé à sortir vivant de ce trou ; ils conjuguent leurs efforts... Quand Lov déboule.
Red est projeté contre la paroi proche, évitant de peu d'entraîner Bailey aussi. Un lourd pan de roche se décroche sous l'impact et martèle son corps. Abasourdi, il regarde sa sœur. Elle a pleuré. Que s'est-il passé de son côté ? Pourquoi n'est-elle pas encore sortie ? Combien de personnes sont encore en danger là-dedans ? Il voit le sang la maculant, mais ne pose pas de questions. Soshan est mort, sans aucun doute. Et pour le reste... ce n'est pas le moment. Le buckskin cligne des yeux quand elle crie son nom. Laisser Céleste ? " Non ! " parvient-il à grogner juste avant d'empoigner de nouveau sa femme, rejoignant Bee et Sueno. Ils ne la retrouveront jamais là-dedans. Lov ne comprend pas. C'est sa faute à lui, alors il ne peut pas la laisser derrière. Red lance un regard presque de défi à sa sœur. Qu'elle ne lui demande plus ça. Il a l'esprit un peu embrouillé, encombré de trop de sentiments différents. Il voudrait que Lov soit n sécurité dehors, mais il sait qu'elle ne l'abandonnera pas ici, alors il la met aussi en danger, ainsi que les 2 autres, mais il ne peut pas faire autrement, il ne peut pas... Ne m'en veux pas. Ne m'en voulez pas...

Ils sont proches de la sortie ! L'ultime tunnel s'effondre sur lui-même, ensevelissant à moitié l'équipée. Un gros rocher se décroche à l'entrée et semble les condamner ; mais ce n'est pas une raison pour abandonner. Parvenus au bout, ils conjuguent leurs efforts, aidés de ceux de l'extérieur, pour déloger la pièce de roche les enfermant. C'est de plus en plus difficile pour les prisonniers ; la terre emplit rapidement l'espace, respirer est douloureux, les chutes de pierres harcèlent leurs corps... Red pleure encore en songeant à ce que subit la dépouille de sa femme.
Enfin, ils sortent ; la lumière ocrée les baigne tandis qu'ils émergent, 4 âmes poussiéreuses et meurtries, et un corps sans vie.
Red hisse encore Céleste hors de portée des gravats, et serre Ceresia contre lui.


(Power gaming utile, changez des trucs si vous voulez )
(Dés pour les dégâts d'éboulement sur Régime)


Océ tu veux rép avec Hooker pour Bryséis ou on verra ça dans un autre topic ?
Manque plus qu'à Drug de faire sortir ses persos I love you

_________________
REDJIM
cœur à la rue
BRYSÉIS
the berserker
BELZÉ
player one


T0PiCS
Revenir en haut Aller en bas
Redjim
Cheval Mythique
avatar
Redjim
Messages : 9085
Age : 25
Pseudo : thenoth/gwen
Ici depuis : 22/06/2015

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomRedjimBryseisBelze
Combat12/2127/2710/10
Survie91012
Redjim
Sam 9 Juin 2018 - 13:20
Le membre 'Redjim' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'COMBAT' :

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hasard
C'est le hasard, bâtard.
avatar
Hasard
Masculin
Messages : 3503
Age : 2017
Pseudo : hasard
Ici depuis : 15/02/2008

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
Nom
Combat
Survie
Hasard
Dim 10 Juin 2018 - 21:08
Il se dépêche enfin et elle l'aide même, elle pousse le corps de Céleste, ne se trouvant pas la force (ni le temps) d'aller chercher celui de Sydän. Elle est vide, déjà morte, elle avance sans un mot, les yeux mi-clos par la poussière. Le sol tremble, la vie semble vibrer autour d'eux. La sortie est là, juste là.. Tout s'écroule. Les débris tombent et soudainement, sa tête est entrainée tout près du sol. Le silence se fait, elle n'entend plus rien. Par instinct de survie, elle tente de se relever, mais sa tête semble cimentée au sol des galeries. Elle force et la douleur monte jusqu'à son cerveau. Ça vient de son oreille, de son oreille droite. Coincée sous une pierre gigantesque, qui barre presque le passage entier. Elle se jette contre le rocher, sans succès. Elle n'a plus de forces, plus de vie. Alors, abandonnant l'idée de déplacer le rocher, elle tire de toutes ses forces. La douleur lui arrache un cri d'agonie. Elle voit le sang, mais elle est libérée. Elle n'entend toujours rien, mais ça n'a pas d'importance. Elle est libre. Libre et en vie à première vue ; détruite à l'intérieur. La pointe de son oreille est restée dans la poussière, sous le rocher. Des lambeaux de peau arrachés la font hurler de douleur dès qu'ils effleurent un mur ou une autre partie de son corps.
Blessée, elle s'enfuit, sans un mot, sans un regard, dans un monde qui lui est devenu soudainement muet, où les ruines s'élèvent partout.


(out)

_________________


LÖVOJKA

l'enfer est tout entier dans ce mot : solitude. avec tous les remords qui sont l'inquiétude et le deuil de la terre, et dont il est l'aïeul, dans l'effrayant cachot des nuits, Satan est seul.

LEIO



oroszlàn (bientôt plus là):
 

Revenir en haut Aller en bas
Lövojka
+ FORT TU MEURS
avatar
Lövojka
Féminin
Messages : 28709
Age : 24
Pseudo : chinook, manon.
Ici depuis : 03/04/2011

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomLOV
Combat13 / 22
Survie14 / 15
Lövojka
Lun 11 Juin 2018 - 18:47
En fait Bryséis se casse en courant aussi

_________________
REDJIM
cœur à la rue
BRYSÉIS
the berserker
BELZÉ
player one


T0PiCS
Revenir en haut Aller en bas
Redjim
Cheval Mythique
avatar
Redjim
Messages : 9085
Age : 25
Pseudo : thenoth/gwen
Ici depuis : 22/06/2015

Caractéristiques
GESTION:
GESTIONP1P2P3
NomRedjimBryseisBelze
Combat12/2127/2710/10
Survie91012
Redjim
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Sauter vers :